SOMMAIRE

L'idée


  Bonjour, je suis Anne, j´ai lancé ce projet fou de construire un lodge eco-solidaire, en plein milieu de  l´Amazonie péruvienne, à côté d´Iquitos en novembre 2014.

  Accompagnée d´amis, des communautés environnantes, et de volontaires venant du monde entier, nous avons commencé à relever le défi de faire d´un terrain qui avait été victime de charbonnage sauvage, un lieu authentique, insolite et en parfaite harmonie avec son environnement.


Le projet


    Inti Eco Lodge sera une alternative au tourisme conventionnel : nous inviterons les gens à venir séjourner dans un lieu unique et authentique.

  Dans cet endroit, nous éduquerons et sensibiliserons non seulement nos visiteurs, mais également la communauté, aux problématiques du développement durable et d’un mode de vie alternatif sans consumérisme, mettant en valeur des produits sains et locaux.

  Le but est de créer une communauté basée sur le principe d’autosuffisance, où chacun peut vivre de façon saine, apprendre à vivre de façon durable, se divertir, se détendre, se soigner, développer des projets et exprimer sa créativité.

  Le centre rassemblera tout simplement des personnes partageant les mêmes valeurs et qui s’intéressent à l’idée de vivre et de partager des expériences inoubliables, dans un environnement durable et sain. Ce sera un endroit de détente, d’expression personnelle et de découverte.

  Nous poursuivrons notre but de vivre dans un monde meilleur et de sensibiliser les gens à cette question en démontrant que nous pouvons vivre de ce que la nature nous offre ; pas seulement en matière de production, mais également dans notre vie quotidienne.

Les Activités


  Etant situés en pleine jungle, nous proposerons une expérience inoubliable d’immersion dans la faune et la flore amazonienne avec des randonnées découvertes à pied ou en bateau.

  Le lodge offrira différentes activités telles que le yoga, la méditation, la pratique de massages, des workshops de musique, d´art et de bien-être, la pêche et des cours de cuisine avec nos produits locaux. Nous proposerons également des soins et traitements de médecines traditionnelles locales pour les personnes intéressées.

  D’autres endroits seront dédiés à des activités développant la créativité comme la musique, la peinture, la sculpture, différents ateliers pour découvrir la médecine et les produits naturels.

  Enfin nous proposerons également des cours de cuisine et des ateliers permaculture, expliquant comment faire pousser vos propres fruits et légumes tout en étant en harmonie avec la nature.

Le Lodge



  Une large gamme de couchages sera proposée pour correspondre à tous les budgets : du hamac ou lit en dortoir à la cabane de prestige perchée dans un arbre en passant par différentes “classes” de bungalows avec ou sans salle de bain privée.

Nous construisons actuellement une serre avec des sacs d´adobe, pour les fruits et légumes bio, et une piscine naturelle de plantes tropicales aquatiques qui permettra une zone de baignade alternative à la rivière.

Plusieurs espaces différents vous seront proposés, pour la détente, le repos, les massages, la lecture, la créativité, la méditation, les diètes mais aussi des zones ludiques et sociales comme le foot ball, le volley ball, des tours en canoë, le ping pong, babyfoot et plus encore…

Une cuisine sera à votre disposition si vous voulez préparer vos repas, pour les autres il y aura un service de restauration et des cours de cuisine !

Les tarifs de votre séjour dépendront de l’hébergement, des activités des repas et du budget de chacun, afin de rendre le lodge accessible à tous !

Les bénéfices de notre activité permettront d´aider les communautés voisines et selon leurs besoins, nous leur construirons des puits pour l´accès à l´eau potable, des toilettes sèches ou encore des centres d´éducation.
Une autre partie ira dans la recherche et le développement de projets de conservation, d’éducation, d´écologie, et enfin dans les salaires des travailleurs, l´entretien et le bon fonctionnement du lodge.

Nous vous garantissons que nous rendrons cette expérience unique dans un cadre magique!

Ecologie, développement durable et auto-suffisance



  A l’origine du projet, deux idéaux : une empreinte écologique nulle et l’auto-suffisante pour sortir des habituels réseaux de consommation. Bien que ces objectifs ne soient pas atteignables à 100%, nous faisons notre maximum pour nous en approcher. Nous souhaitons vivre en harmonie avec la nature.

  Pour éviter d’importants rejets en CO2 du au transport, nous utilisons au maximum les matériaux disponibles sur place. Les constructions des bâtiments en bois sont faites avec les arbres du terrain et immédiatement replantés.

  L’argile qui constitue 60% de l’adobe de la bio-construction provient de la zone où est creusée la piscine naturelle, évitant du même coup à avoir à évacuer cette grande quantité de terre.

  Nous construisons une serre pour les fruits et légumes bio et ceux qui ne poussent pas facilement sous ce climat.

  Nous sommes le premier lodge de la forêt amazonienne à utiliser la méthode de construction en sacs de terre (Earthbag Construction). Il s’agit d’un mode d’architecture unique et durable !
Ce type de construction utilise des sacs remplis de matériaux naturels tels que l’adobe (mélange d’argile, de sable, de sciure et de gravier).
  L’avantage de cette méthode de construction est que les sacs de terre isolent efficacement le bâtiment. Le minéral argileux est très présent dans les sédiments de rivière du bassin amazonien ; c’est pour cela que nous avons choisi ces minéraux pour notre construction écologique.

L’adobe constitue un excellent isolant une fois sèche.
La serre sera également équipée d’un échangeur air-sol, appelé "Puit canadien" (un système géothermique). Il fait passer l’air frais dans des tuyaux enterrés dans le sol afin de rafraîchir la serre. Au bout de quelques années, la qualité et la variété de production deviendront fructueuses et nous permettrons d’être plus indépendant.

  Nous trions tous les déchets et nous organisons différents composts (organiques ou non organiques) afin de réutiliser au maximum ce qui en reste pour la permaculture, pour fertiliser les sols des cultures ou dans la fabrication de produits naturels.

Communautés



  Avec l’aide et les connaissances des communautés voisines, nous utiliserons le terrain pour la permaculture et la culture de plantes médicinales. Nous avons le souhait de créer un endroit qui respecte et corresponde à l’environnement et ses habitants en utilisant tout ce que nous offre ce milieu.

  Nous entretenons une forte relation avec les communautés voisines du lodge, et plus particulièrement avec le village de San Martin qui se trouve à 20min de marche.
Depuis les premiers jours du projets les villageois, de plus en plus nombreux, viennent travailler sur le chantier. Cette opportunité professionnelle à proximité de chez eux, évite aux hommes de prendre un emploi à plusieurs heures de marches et d’être loin de leurs familles.

  Nous achetons les feuilles pour les toits dans la communauté de Nueva Vida, qui les coupent puis les tissent.

  Sur la demande ou en consultation avec le conseil du village, des projets d’éducation, de sensibilisation aux dangers de la pollution pour l’environnement, d’installation d’accès à l’eau potable sont déjà en cours ou en réflexion.
Nous fusionnons nos communautés car nous avons énormément à apprendre l’une de l’autre.
  L’eau de la piscine naturelle sera nettoyée par les plantes filtrantes dans un premier bassin surplombant la zone de baignade. Le deuxième bassin servira à la purification de l’eau via la minéralisation de la matière organique par les plantes aquatiques.
  La circulation entre ces deux bassins sera assurée par une pompe fonctionnant à l’énergie solaire.

  L’eau potable destinée à l’usage de la cuisine et de la salle de bain est puisée à 15m de profondeur grâce à une pompe qui, à terme, sera photovoltaïque. L’eau usée des lavabos et douches, dite “eau grise”, alimentera les cultures. Pour éviter les eaux noires, nous aurons des toilettes sèches et nous utiliserons des produits naturels pour la plonge de la cuisine.

  Nous installerons un système d’évacuation des eaux usées, non polluant pour la planète et les rivières environnantes. L’eau sera réutilisée pour les plantes, les fruits et les légumes d’extérieur.

  Ainsi, l’« eau noire », qui provient des éviers (et qui contient des matières solides), ira directement à la fosse septique pour être traitée et réutilisée pour les parcelles d’extérieur. D’autre part, l’« eau grise » (utilisées une seule fois) provenant des douches et des lavabos des salles de bain alimentera la culture des fruits et légumes
  Nous mettrons en place, un systeme PhotoVoltaïque, un procédé utilisé pour convertir l'énergie solaire en électricité grâce à l'effet photovoltaïque qui permettra aux différentes pompes de fonctionner, avoir de l’électroménager pour la cuisine et enfin des leds/lumières pour le soir.

Santé et chamanisme

  Les différentes cultures indigènes d’Amazonie ont acquis d’extraordinaires connaissances concernant les vertus thérapeutiques des plantes médicinales, et particulièrement celles ayant des effets purgatifs, curatifs et visuels. Elles sont appelées “plantes sacrées”, « plantas maestros » l’ayahuasca, le tabac, le shiric sanango, le toë, l’ajo sacha, l’ojé, le cactus San Pedro et bien plus en font partie.

  Le mystère reste entier : avec plus de 80 000 espèces de plantes existant en Amazonie, comment les chamans ont-ils fait pour découvrir l’usage médicinal de ces combinaisons de plantes ?
Ils croient en le fait qu’une diète de ces plantes, accompagnée de certaines conditions d’isolement et d’un régime spécifique, ces plantes ont la capacité de leur « enseigner » comment diagnostiquer et soigner les maladies, comment accomplir certaines tâches (la prophétie, la télépathie, la purification ou la guérison) et de leur apprendre l’usage des plantes médicinales, habituellement accompagné de mélodies appelées les « icaros » (chants chamaniques).

  Iquitos est l’un des endroits les plus célèbres pour trouver et utiliser ces plantes chamaniques sous les conseils de praticiens, de chamans ou de “curanderos”, les guérisseurs. Des raisons diverses sont à la source de cette démarche, mais on peut remarquer des envies communes.
L’une d’elles est le besoin de se reconnecter avec le passé, le désir de maintien de la connaissance des temps anciens. Il y a également une aspiration à être plus connecté avec la nature, à ne pas faire d’actions destructrices envers notre planète et à réintroduire le sacré dans nos vies.

  Inti Eco Lodge aura sa propre Maloca en retrait des lieux de vie Ce “lieu sacré” traditionnel sera dédié aux activités de méditation et de yoga. Pour les personnes intéressées par l’usage plantes médicinales et de leurs rituels traditionnels, nous proposerons des cérémonies et diètes en compagnie de nos chamans et curanderos.

  La Maloca (lieu sacré circulaire) sera dédiée aux cérémonies de plantes médicinales sacrées dans le but de permettre aux personnes intéressées d’atteindre un certain niveau spirituel lors de leur séjour, mais également pour les aider dans leur période de diète, de yoga et de méditation.

Un projet collectif !

Nous vous remercions pour votre fantastique soutien !

Notre page Facebook Inti Eco Lodge connaît une grande activité : nous sommes maintenant suivis par plus de 14 000 personnes.
Notre projet a suscité un vif engouement. Nos réseaux sociaux ont créé le buzz, et par conséquent plusieurs articles ont été publiés (voir la rubrique Médias).

Depuis l´année dernière, nous avons la chance de nous faire suivre par une équipe de l´agence de production Babel, dans l´avancé de notre projet. Ils sont venus une première fois en septembre 2015, puis en janvier 2016 et une dernière fois en mai 2016. Le documentaire sera diffusé sur TF1 dans l´émission “Reportages Découverte”. Nous sommes fières d´être rentré dans le guide de voyage francophone le petit futé, avoir été considéré comme un observateur de climat par France24, nommé lodge Eco Solidaire par Mister Mondialisation, Earthship Biotecture et bien d´autres articles. Nous vous remercions pour l´engouement qu´attire ce projet.

Volontariat :



Nous construisons le centre avec l’aide de volontaires venant du monde entier. C’est une expérience exceptionnelle de rassembler des gens d’âges, de professions et d’horizons différents mais partageant tous les mêmes considérations. Certains n’ont aucune connaissance en construction mais ont juste soif d’apprendre, et d’autres ont de l’expérience et des compétences en construction, en architecture, en éco-construction ou en permaculture. Aucun pré-requis n’est exigé pour nous rejoindre.

Nous voulons raisonner de manière collective et rassembler des idées afin de trouver les solutions les plus polyvalentes et durables.

Pour en savoir plus sur le volontariat (voir la rubrique Volontariat).

Campagne de fonds 2015 :



Nous avons lancé une campagne en avril 2015 et grâce à vous, à vos dons, nous avons eu la chance de pouvoir faire de grandes avancées dans le projet.

Nous avons :

  • Acheté plus d´outils et nous avons construit un garage.
  • Fait un pont de 48m pour pouvoir atteindre facilement, quand la rivière monte pendant la saison des pluies, une autre partie du terrain.
  • Construit un grand dortoir pour les volontaires et futurs voyageurs.
  • Fait la moitié de la bio construction (Serre). Il nous manque le toit et les bacs pour la production alimentaire.
  • Fait notre premier bungalow basique pour 1 ou 2 personnes, au milieu de la jungle, en dessous d’une petite communauté de singes.
  • Mis en place différents type de buttes extérieures et nous commençons petit à petit à récolter certains fruits et légumes.
  • Commencé à faire un petit jardin de plantes médicinales.


  • C’est un grand succès pour nous et nous tenons à tous vous remercier !



    Nous lançons la campagne de fonds de 2016 (lien indiegogo) pour continuer à recevoir des dons, de l’aide matérielle, des conseils pour être ainsi un lodge Eco Solidaire mais aussi un centre d’apprentissage ouvert à tous !
    Les objectifs de cette campagne 2016 sont :
  • Terminer les différentes constructions commencées (cuisine, salle de bain publique, dortoir, la serre et la piscine)
  • Construire et acheter les meubles des différents édifices.